Auron-5.jpg

LITTORAL & MONTAGNE : UNE SOLIDARITE EXEMPLAIRE

 

Christian Estrosi a toujours affirmé sa volonté, au travers de ses mandats, de soutenir financièrement les stations de ski.

Ainsi en 2003, sous son impulsion, il est alors Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, les stations d’Auron, Isola 2000 et Saint-Dalmas-le-Selvage se sont regroupées au sein du Syndicat Mixte, autour d’une volonté forte de développement qui a conduit à une politique ambitieuse d’aménagement des trois sites.

La création de cette structure unique a permis de soulager financièrement les communes, alors en déficit et dans l’incapacité de réaliser des investissements.

Cette solidarité du littoral vers la montagne a largement contribué à l’aménagement raisonné de ce territoire, à son développement économique, ce qui se traduit par un soutien fort à l’emploi.

 

Le Syndicat Mixte est donc, depuis 19 ans, un acteur clé du développement des Stations Nice Côte d’Azur. En 2012, c’est grâce à la Métropole Nice Côte d’Azur qu’un nouvel élan a permis de relancer les investissements. Celle-ci participe à hauteur de 5,4 millions € chaque année.

 

Le Département des Alpes-Maritimes poursuit, lui aussi, son action avec une participation de 5 millions € par an pour le Syndicat.

 

 

Symbole d’une forte solidarité du littoral envers la montagne, le Syndicat Mixte assure la modernisation et le développement de ces stations mais aussi la préservation de leur patrimoine historique et culturel (comme à Saint-Dalmas-le-Selvage).